Interested in learning more about us?

Subscribe to our newsletter

Send us a message

Back to blog

Cinq impératifs pour emprunter le chemin du financement

Par JF Côté,
CEO
28 January, 2019

Je me vois encore il y a cinq ans, à table avec mes quatre associés, en train de concocter un plan stratégique grandiose. Notre mission : chambouler l’industrie de la publicité programmatique. Peu de temps après cette séance de brainstorming allumée, nous avons fait de notre rêve une réalité en fondant district m. Trois ans plus tard, nous avons conclu notre premier tour de financement et à peine deux ans plus tard, une deuxième injection de capitaux a continué d’alimenter nos ambitions de croissance.

Si cette petite histoire est le rêve de tout fondateur de start-up du domaine techno, la réalité est beaucoup plus complexe : nous devons notre succès à la stratégie rigoureuse mise en œuvre au cours de ces premières années, qui visait à générer des résultats exceptionnels mesurés par des indicateurs clés de performance très précis. L’objectif ultime de cette stratégie était de créer une proposition de valeur attrayante, qui résisterait à l’épreuve du temps et permettrait éventuellement d’aller chercher le financement nécessaire pour alimenter notre croissance bien au-delà des premières années. De mon expérience, je tire ces cinq conseils destinés à tout entrepreneur considérant se lancer dans la recherche de financement.

01. Faites le ménage de vos finances

Les investisseurs potentiels se pencheront d’abord et avant tout sur vos paramètres financiers. Dès le jour 1, nous avons dirigé district m comme une grande société. Voici mes recommandations pour les entreprises en démarrage :

  • Faites appel à des vérificateurs de bonne réputation, qui vous fourniront un excellent service en plus de mettre les investisseurs potentiels en confiance.
  • Produisez des rapports annuels complets, qui dressent un portrait transparent et vérifiable de votre performance financière au fil des années.
  • Connaissez votre bénéfice net, votre chiffre d’affaires et tous les autres chiffres qui comptent : les investisseurs potentiels feront appel à un génie des maths (également connu sous le nom d’analyste financier) pour fouiller vos résultats de fond en comble.
  • Si votre entreprise ne génère pas encore de profits, présentez une stratégie de croissance détaillée comprenant un échéancier de rentabilité projeté.

02. Connaissez votre marché

Pour satisfaire les investisseurs potentiels, vous devez démontrer une solide connaissance du paysage concurrentiel de votre entreprise, qui comprend une analyse approfondie de vos forces et de vos faiblesses par rapport à vos pairs.

Nous avons créé district m pour combler une lacune quant à l’efficacité, la transparence et la rapidité d’exécution des solutions existantes sur le marché. À l’époque, nous étions pleinement conscients que nos concurrents possédaient des technologies plus évoluées et davantage de ressources que nous, mais nous avons rapidement compris que ce soi-disant avantage était en fait un frein à un fonctionnement efficace. Cette constatation nous a permis de mieux orienter nos solutions et notre équipe pour saisir une opportunité importante.

03. Élaborez un plan de croissance

Définissez vos objectifs de croissance et développez une stratégie exhaustive basée sur les occasions offertes par le marché. Avant d’entreprendre votre recherche de financement, mettez en place une stratégie d’affectation des capitaux claire et méthodique, qui précise où et comment vous prévoyez dépenser les fonds reçus. Vous pourriez par exemple miser sur l’acquisition de talent, la recherche et le développement, le marketing ou encore l’expansion internationale.

Une stratégie de croissance réaliste joue un double rôle : elle consolide votre dossier tout en vous aidant à trouver des investisseurs potentiels dont les intérêts correspondent à vos ambitions de croissance particulières.

À ce sujet… Au risque de citer une évidence, un financement externe ne devrait jamais être utilisé pour rembourser une dette ou pour sortir une entreprise d’une situation difficile.

04. Traitez vos investisseurs comme des partenaires, et non comme une banque

Ciblez des partenaires qui comprennent la réalité de votre entreprise. Au-delà du financement, ils pourront vous offrir de précieux conseils.

Les bailleurs de fonds de notre plus récent tour de financement, Investissement Québec et le Fonds de solidarité FTQ, étaient des collaborateurs de choix pour district m, principalement en raison de leur portefeuille d’investissements diversifié offrant de précieuses occasions de partenariat. Nous avons délibérément choisi des investisseurs québécois pour favoriser la synergie et encourager la création d’emplois et l’innovation technologique dans notre marché. Nous croyons qu’il est important pour les entreprises de soutenir d’abord leur écosystème local, ce qui entraîne par la suite un impact positif sur le marché à plus grande échelle.

05. Saisissez le bon moment

Le premier tour de financement de district m est survenu après trois ans d’activités fructueuses, au moment où nous étions convaincus d’avoir entre les mains une proposition d’investissement attrayante, qui combinait une rentabilité avérée, une taille considérable et une équipe de direction chevronnée. Lorsque vous concluez un partenariat avec un investisseur, vous prenez un engagement important au nom de votre entreprise, dont il faut mesurer la portée. Vous devrez désormais rendre des comptes à d’autres personnes, qui auront leur mot à dire dans vos décisions d’affaires.

En conclusion

Dès le premier jour, exploitez votre entreprise comme s’il s’agissait d’une grande société.

 

Aimez ce que vous voyez?

Fixez-vous des objectifs précis et mettez en œuvre des systèmes, des stratégies et des processus rigoureux qui feront de vos rêves une réalité, bien au-delà de votre première séance de réflexion autour d’une table de cuisine!