District M & Sharethrough Post-Fusion : Atteindre une croissance grâce aux connections directes

Mardi, le 22 mars 2021

Nous sommes heureux d’annoncer que District M et Sharethrough ont conclu leur fusion, annoncée le 9 février dernier. Nous sommes désormais l’un des cinq premiers ad exchanges omnicanaux indépendants, et nous nous réjouissons de l’innovation et de la croissance technologique de notre offre omnicanale améliorée, qui comprend les formats vidéo, display et natifs.

Le secteur de l’ad tech connaît actuellement une croissance exponentielle, notamment soutenue par l’engouement de l’industrie envers le fort potentiel de la publicité programmatique omnicanale incluant le CTV/OTT (Connected TV /Over the top) et la volonté de créer des expériences publicitaires optimisées pour les consommateurs. Ces vecteurs de croissance de l’industrie sont également au cœur de nos plans de développements produits, associés à nos connexions directes à tous les principaux DSP et éditeurs premiums, ainsi que dans notre promesse de fournir de meilleures publicités et de meilleurs placements sur tous les appareils.

Maximiser la croissance grâce aux connexions directes

Le SPO (Supply Path Optimization), soit l’optimisation de l’accès à l’inventaire publicitaire programmatique, est devenu une priorité pour les annonceurs mais aussi les éditeurs, dans un objectif d’augmenter la transparence et de renforcer les relations dans l’ensemble de l’écosystème. Grâce à plusieurs initiatives de transparence du secteur, telles que ads.txt et sellers.json, les acheteurs médias peuvent désormais prendre des décisions fondées sur des données et leur permettant de maximiser l’efficacité de l’accès à l’inventaire publicitaire. Un chemin d’approvisionnement « propre » implique la résolution de défis qui sont apparus au cours des dernières années dans l’industrie de la programmatique.  En minimisant les intermédiaires, les acheteurs médias avisés ont ainsi la possibilité d’améliorer les performances de leurs campagnes programmatiques.

Directness at Scale : District M & Sharethrough Merger

Augmentation de notre offre d’éditeurs directs après la fusion

Ensemble, Sharethrough & District M ont actuellement accès à 78% de l’ensemble de l’inventaire direct des éditeurs, ce qui positionne notre ad exchange dans le top 3 des ad exchanges ayant le meilleur ratio d’inventaire direct et de couverture marché.

« Il ne fait aucun doute que District M et Sharethrough se complètent parfaitement. Le taux de duplication d’inventaire entre les deux exchanges est relativement faible, à moins de 20%. Cela signifie que grâce à la fusion nous avons vu une augmentation massive de la portée de notre offre directe et de haute qualité » indique Luc Marsolais, SVP Marketplace.

Coverage Of All Publisher-Direct Web Supply Sharethrough District M

Pour comprendre les principaux avantages d’avoir des connexions directes avec les éditeurs (soit les éditeurs de contenu), nous devons comprendre les principales différences entre connexions directes et indirectes (reseller).

Du côté des resellers (revendeurs d’inventaire publicitaire), l’éditeur a autorisé une autre société (qu’il s’agisse d’un réseau publicitaire ou simplement de multiples ponts entre ad exchanges) à vendre de l’inventaire en son nom. Avec les connexions directes, l’éditeur travaille directement avec le fournisseur ad tech pour vendre son inventaire. Les intégrations directes avec les éditeurs permettent aux SSP de se libérer des contraintes de la revente d’annonces et de proposer des expériences publicitaires de haute qualité avec un minimum de frais d’intermédiaires. Dans le graphique ci-dessous, Jounce Media a analysé le pourcentage de chemins d’approvisionnement directs trouvés dans District M & Sharethrough après la fusion. L’analyse place l’entreprise dans le top 3 des ad exchanges ayant le plus de portée via des connexions directes.

Tier 1 Exchange With Most Directness & Scale Sharethrough District M

Conçu pour l’optimisation de l’accès à l’inventaire publicitaire des éditeurs

L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement programmatique (le terme le plus connu dans l’industrie est SPO, pour Supply Path Optimization) consiste à intentionnellement optimiser le chemin par lequel vous achetez des publicités, et non uniquement se soucier d’où sont livrées les publicités. En quelques mots, l’objectif est d’accéder au meilleur inventaire, mais aussi en empruntant le chemin le plus efficace. Le SPO, à la base, simplifie la chaîne d’approvisionnement entre les annonceurs et les éditeurs en supprimant les intermédiaires inutiles pour obtenir le chemin le plus direct et le plus transparent, ce qui profite aux deux côtés de l’écosystème: l’annonceur et l’éditeur.  Si le coût est souvent en tête de liste des préoccupations, les avantages du SPO sont nombreux.

Dans un marché où de nombreux “vendeurs d’inventaire” proposent des placements similaires, les acheteurs ont souvent du mal à savoir avec quels vendeurs s’associer, ce qui peut être coûteux si on ne privilégie pas le plus efficace. D’un autre côté, un acheteur média qui connaît bien le secteur saura quel chemin emprunter via quel vendeur et, par conséquent, obtiendra le meilleur retour sur investissement. En quelques mots, le SPO est le processus qui consiste à réduire le nombre d’intermédiaires, en ne gardant que ceux qui apportent une valeur ajoutée.

Pensez à ceci: si vous achetez une paire de chaussures qui une fois sortie d’usine, sont passées entre les mains de plusieurs vendeurs avant de se retrouver dans votre panier, vous allez la payer plus cher que si vous l’aviez directement acheté à l’usine. Le concept est exactement le même pour l’achat d’inventaire publicitaire.

L’optimisation vers des chemins d’approvisionnement directs : Comment ça marche?

Supply Path Optimization

Avantages de l’optimisation du parcours d’approvisionnement pour les annonceurs :

Meilleur contrôle des dépenses publicitaires

Avec le SPO, les acheteurs peuvent augmenter l’impact de leurs dépenses publicitaires. En général, moins d’intermédiaires signifie que votre pouvoir d’achat média est maximisé, et ceci grâce à une capacité optimale à livrer vos impressions publicitaires à leur juste valeur.

Sécurité de la marque optimisée

Malheureusement, la fraude reste un problème majeur sur de nombreux sites du grand Internet. Les SSP (Supply-Side Platform) acceptent parfois l’inventaire de revendeurs non autorisés, ce qui est l’une des principales causes de la fraude publicitaire en ligne. Le SPO peut identifier les sources d’inventaire autorisées et ainsi éliminer les sources frauduleuses.

Avantages de l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement pour les éditeurs :

Augmenter la valeur et les revenus

Le SPO permet aux éditeurs de mettre les annonceurs en compétition de manière plus efficace dans leur quête d’achat d’inventaire. Par conséquent, les éditeurs disposant d’un inventaire unique et de connexions directes avec les ad exchanges ont de meilleures chances d’accroître la valeur de leur inventaire, la fidélité des acheteurs médias (annonceurs) et donc leur monétisation.

Intégrations directes à tous les principaux DSP

Un DSP (Demand-Side Platform) est la plateforme permettant aux annonceurs de paramétrer et livrer leurs campagnes programmatiques display, vidéo et natives. Les DSPs sont connectés aux SSP (Supply-Side Platform) qui quant à elles permettent aux éditeurs de lister l’inventaire publicitaire qu’ils cherchent à monétiser/commercialiser. Un annonceur utilise en moyenne 3 DSPs pour gérer ses campagnes publicitaires programmatiques, chaque DSP ayant ses propres avantages (accès à des audiences spécifiques, formats uniques, etc.). 

Ensemble, District M et Sharethrough ont des intégrations directes avec plus de 30 des principaux DSPs, ce qui offre plusieurs avantages aux annonceurs et aux éditeurs. Tout d’abord, les annonceurs peuvent facilement cibler Sharethrough Exchange et District M Exchange comme sources d’inventaire sur n’importe quel DSP pour leurs campagnes de bannières display, de vidéos ou natives. De plus, les données historiques de performance sont utilisées pour optimiser et améliorer les placements publicitaires, permettant ainsi aux annonceurs d’atteindre leurs objectifs de campagne. Les intégrations directes de District M & Sharethrough avec les DSPs permettent aussi aux éditeurs d’accéder à une demande plus élevée, ce qui se traduit par une augmentation de la monétisation de leur inventaire.

Sharethrough District M DSP Partners

District M et Sharethrough s’efforcent d’apporter à leurs partenaires une approche de la publicité numérique durable, transparente et centrée sur l’humain. Pour plus d’informations sur ce qui est à venir, contactez-nous dès aujourd’hui.

Découvrez nos solutions numériques

Contactez-nous pour planifier une démonstration en direct de nos plateformes avec l’un de nos experts dédiés.

Contactez l’un de nos experts

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont nous pouvons aider votre entreprise, contactez-nous!